Follow

Aberration écologique : faute de passagers en nombre suffisant, la compagnie aérienne allemande Lufthansa a annoncé qu'elle allait faire voler 18 000 avions à vide pour conserver ses créneaux de décollage et d'atterrissage. Une règle imposée par Bruxelles, qui avait été levée au printemps 2020, mais qui est de nouveau en vigueur.
novethic.fr/actualite/environn

et des vols virtuels pour garder les créneaux, c'est possible ou non ?

@syll
C'est à ranger avec la Coupe du monde de balle au pied au Quatar, dans des stades climatisés.

@syll Il semblerait que ce soit de l'intox, un bluff de Lufthansa. Le site novethic lui-même a remis l'info à jour. Ce n'est semble-t-il pas la volonté de la Commission européenne d'arriver à une telle aberration. Les compagnies aériennes peuvent faire valoir la force majeure e.a. en cas de restrictions sanitaires. La règle risque par contre de les forcer à faire des vols non rentables. Lufthansa aurait donc pris cette posture faussement écologiste pour négocier.

novethic.fr/actualite/environn

Sign in to participate in the conversation
Diaspodon

Diaspodon.fr est une instance majoritairement francophone et généraliste. Aucun contenu du fédiverse n'est filtré par une décision d'administrateur ou de modérateur.