Follow

L’adoption immédiate d'un revenu minimum provisoire pour les personnes les plus pauvres du monde pourrait ralentir la flambée actuelle des cas de Covid-19 en permettant à près de trois milliards de personnes de rester chez elles pendant la pandémie. Le coût pour six mois ne représenterait que 12% de la réponse financière totale engagée contre la Covid-19 prévue pour 2020.
news.un.org/fr/story/2020/07/1
Bon mais a priori, les choix sont différents.

@syll Aider les pauvres ?! Alors qu'il y a des entreprises comme Air France ou ce genre qui souffrent de la crise les malheureux ! Des actionnaires qui payent trop d'impôts sur leur dividendes !
Nanmé et pis quoi encore !

😅

@ayoli
le FMI améliore l'accès à ses fonds. (j'ai presque bon espoir)
2,7 milliards de personnes concernées quand même.
Comme toi, j'ai tout de suite pensé au sauvetage de l'aéronautique et des automobiles. (les sommes ne sont pas les mêmes)
12% des sommes totales engagées, ce n'est rien 😰

Sign in to participate in the conversation
Diaspodon

Diaspodon.fr est une instance majoritairement francophone et généraliste. Aucun contenu du fédiverse n'est filtré par une décision d'administrateur ou de modérateur.