"L’être est un écosystème capable de créer en tout lieu une oasis. Dès lors les frontières ne sont plus les mêmes et surtout la notion de barrière de l’espèce vole en éclat. Nous sommes traversés par ces règnes que nous portons en nous, dont nous sommes une synthèse en mouvement." Cécile NDIAYE, artiste

"...N’être rassuré, sûr de son chemin, certain de son cap, que lorsque l’on atteint l’inconnu. C’est l’art de se maintenir sur le blanc de la carte, sur les zones non arpentées : l’incertitude devient sécurité, et cap pour avancer. »

Baptiste Morizot, « Manières d’être vivant », Actes Sud – Mondes Sauvages

"... Ensuite, l’essentiel consiste à se tenir à distance de ces repères : naviguer consiste à ne pas les voir. À réagir pour les faire sortir du champ de l’attention chaque fois qu’ils y entrent (…) Prendre l’inconnu comme boussole, l’absence de repère visible comme signe qu’on est au bon endroit, parce que chaque repère connu est le signe qu’on est au mauvais..."

« Comment choisir un cap dans ce chaos ? Il existe en marine la pratique de la navigation négative, elle sert volontiers pour s’orienter dans l’existence. Elle se pratique quand on ne sait pas où l’on est, et qu’on ne peut pas le savoir. L’essentiel est alors de savoir où l’on ne doit surtout pas être sur la carte, et de déterminer scrupuleusement sur le papier ce que l’on devrait observer autour de ces lieux de mort..."

Baptiste Morizot, « Manières d’être vivant », Actes Sud – Mondes Sauvages

En mai dernier nous avons organisé un festival de sur le thème du et des nouvelles formes d'activités.
Il sont à retrouver ici :
simone.camp/podcast

Diaspodon

Diaspodon.fr est une instance majoritairement francophone et généraliste. Aucun contenu du fédiverse n'est filtré par une décision d'administrateur ou de modérateur.