Dans « l'affaire » , on apprend que l'entreprise est soumise aux lois de son pays : dingue.
On apprend qu'elle doit loguer les IP de ses clients mail à partir du moment où une requête est proprement rédigée.
Par contre contre, rien dans la loi suisse ne peut la forcer à loguer les IP des VPN. Chouette.
Bref, c'est une non-affaire, un peu triste pour les gens qui ont perdu et pour l'image de @protonmail mais pas plus.

Sign in to participate in the conversation
Diaspodon

Diaspodon.fr est une instance majoritairement francophone et généraliste. Aucun contenu du fédiverse n'est filtré par une décision d'administrateur ou de modérateur.