@dada : Il y a des points intéressants dans cet article.

Rien n'est tout blanc ou tout noir.

@dada " He is by far the most disagreeable person I’ve ever met."
Pourquoi il était président d'un groupe de lobbying alors ?
Autant, je ne pense pas qu'il doit être exclu, autant, bin, clairement, il sait pas gérer une image. Il s'est retrouvé à un rôle qui n'était pas pour lui. Comparé à genre Drew DeVault qui je trouve est un excellent communicant pour l'open source. Ou même Framasoft qui arrive à intégrer technique et société dans une vision commune (on en dit jamais assez de bien)

@derle La question elle est pas vite répondue :/

@dada Je pense avoir des élèments de réponses quand même :p . Au début, il a fondé la FSF donc il était président. Ces interlocuteurs étaient le domaine technique qui est très méritocratique où il était très respecté pour ses accomplissement. Puis peu à peu, les milieux techniques ont maîtriser la question et c'est passé sur un domaine plus large. Il était plus le bon interlocuteur mais il était toujours là par inertie et parce qu'il a très bien fait adopté le logiciel libre au domaine public

@dada Ce qui est marrant c'est que Framasoft a l'histoire inverse. Le monde technique les vomissaient au début parce que l'assoc ne développait rien et distribué juste des logiciels puis des sites web. Par contre elle a très bien su rayonner hors des milieux techniques et maintenant elle a la reconnaissance des milieux techniques

@derle Si on laissait Framasoft en dehors de ça :P

Il a réussi à faire parler de lui et a cliver pendant des années. Sans son boulot, le libre ne serait peut-être pas là où il est aujourd'hui.

Il aurait mieux fait de prendre une douce retraite. Et la direction de la FSF, quelle connerie.

Sign in to participate in the conversation
Diaspodon

Diaspodon.fr est une instance majoritairement francophone et généraliste. Aucun contenu du fédiverse n'est filtré par une décision d'administrateur ou de modérateur.