Follow

Une campagne « stop féminicides » à Nancy - estrepublicain.fr/edition-de-n

> « Silence il me tue », « Papa il a tué maman » ou « Elle le quitte il la tue » : difficile d’échapper à ces slogans qui s’affichent les rues de Nancy. Au cœur du sujet : le féminicide.

@dada @maiwann

Le médium étant le message, le cœur du sujet est en réalité: la publicité, ou dit autrement le désir asphyxié et l'anomie sociale.

@Roland

Tu ne connais pas McLuhan?

Une publicité est une publicité, d'abord et avant tout, et donc nuisible et déshumanisante en soi, quelque soit le message qu'elle prétend promouvoir.

Sign in to participate in the conversation
Diaspodon

Instance majoritairement francophone. Nous ne régulons la fédération. Aucun contenu du fédiverse n'est filtré par une décision d'administrateur ou de modérateur.