Follow

anéantit l’audience d’une partie de la gauche radicale -
mediapart.fr/journal/france/29

> Confrontée à une soudaine chute du nombre de vues de leurs publications, plusieurs pages de collectifs de la radicale cherchent à comprendre ce qui leur est arrivé. Censure politique, économique, algorithmes ? Leurs questions, et celles de , restent sans réponse.

"On vous l'avait bien dit. Vous avez joué, vous avez perdus."
J'ai tellement envie de répondre juste ça.

Après, on va leur dire qu'il faut passer par d'autres systèmes de réseaux et ils ne vont pas y aller. C'est à moitié compréhensible, mais merde, qu'ils essaient maintenant que Facebook les emmerde.

Comme si c'était nouveau.

Peut-être une nouvelle vague d'arrivée ?

Ah ! On peut quand même trouvé deux ou trois occurrences à Mastodon et au Fédiverse dans les commentaires.

Youpi.

@dada

Ça montre aussi la grande volatilité de leur lectorat.
Il doit pas y avoir beaucoup de convaincus dans le lot...

@Torrone Facebook a ceci de joli qu'il sait faire mousser l'égo de celles et ceux qui ont un compte chez eux. Ça se trouve, les stats étaient juste complètement foireuses. Qui sait ?

@dada

À moins de connaître quelqu'un qui bosse chez Facebook ¯\_ (ツ) _/¯

@dada
@Torrone
J'ai le sentiment que leurs stats étaient complètement pourries.

D'ailleurs est-ce que facebook ne fausserait pas volontairement ça (charger du contenu de leur site sans pour autant l'afficher avec un referrer facebook. Tout ça dans le but de faire paraitre facebook comme un plus grand vecteur de trafic ? #conspiration )

Plus simple : Facebook vend de l'audience à travers de la pub. Il fait, au début, croire que l'audience est au rendez-vous pendant un moment, puis glisse une offre de contenu sponsorisé en même qu'une grosse baisse de visibilité : et hop, c'est emballé !

Un business modèle, en gros.

@lord @Torrone

@dada @lord @Torrone oui d’ailleurs le schéma est assez subtil 😏 (j’ai pas lu l’article, je ne suis pas abonné)
le public « organique » (gratuit) s’effondre, mais le payant est nul, c’est un peu une proposition de solution
comme la mafia, quelque part
ceci dit, c’est étonnant qu’ils n’aient pas déjà cherché à changer de plateforme
c’est toujours la même chose, quand tes abonnés se comptent en dizaines ou centaines de milliers et que tu sais que seule une infime partie te suivra

@dada De toute façon, FB avait prévenu. La portée d'une publication de page est d'un peu moins de 10% d'abonnés pour les publications non sponsorisées.

À moins d'avoir une page à très forte audience, 10% c'est vraiment très peu.
@lord @Torrone

@Sans_DeC

C'est bizarre d'appeler ça abonnement du coup. C'est plutôt souscrire à un billet de loterie...

@dada @lord

@Torrone Il y a 3 choses qui font qu'une publication ait de la portée :
- Quand c'est sponsorisé
- les abonnés
- les intéractions
Plus une publication a d'interaction (likes, partages, commentaires), plus elle a de chance d'être vues par les abonnés et les autres.

Ils veulent sauver leur audience ? Il faut créer de l'interaction.

@dada @lord

@dada le problème c'est que sur ces autres réseaux il manque une grande partie de la gauche, qui est souvent loin d'être radicalisé

@dada Ça fait plutôt gauche de canapé d'accepter un truc aussi pourri que Facebook, que même une frange non négligeable de la droite critique pour au moins l'évasion fiscale. C'est pas vraiment compréhensible d'être soi-disant radical et d'accepter quelque qui va notoirement contre l'analyse quand on peut faire autrement. Même si on est de gauche molle ou de droite, rien n'empêche d'être sur des saloperies comme Facebook et aussi être sur Mastodon, diaspora*, XMPP & co.

@dada
Mais tellement !

Le capitalisme est de droite.
Facebook est capitaliste.
Facebook est de droite.

C'est pas comme si on l'avait pas vu venir, hein.

Cette impression de pisser dans un violon depuis 10 ans à propos des GAFAM... le facepalm.

@sebsauvage @dada
Bon vu que c'est Trolldi..

Du coup on peut aussi caler #Qwant dans cette équation non ?!
Startup = capitalisme (voir ultra) = de droite = on est là pour le pognon... :yay:

#PardonAuxFamilles

@sebsauvage Ça me tue, à chaque fois, quand je me retrouve avec des militant-e-s qui se servent de réseaux dont ils savent qu'ils ne sont pas neutres, pour gérer leurs mobilisations.
D'accord, Facebook et Twitter ont une base d'utilisateurs dingue, mais faire la promo d'une instance Masto, ou ce que tu veux, prendrait quelques semaines/mois seulement pour remplir largement le taff.
Mais nan, ça demande des efforts.

🤦‍♂️

@dada @sebsauvage pour le coup je trouve le boulot d'Extinction Rebeillion par exemple super classe. Non seulement les mecs utilise discourse, mattermost, jitsi et nextcloud pour s'organiser, mais en plus ils ont tout hébergé eux même. Ils continuent bien sûr d'être sur Facebook et YouTube pour toucher du monde, mais leur organisation *interne* n'y est pas. Et ils ont installé un peertube aussi :D

#xr #autohébergement

@fla @dada

Excellent 👍

Quitte à utiliser des bots : comme ça tu publie sur ton instance à toi, et ça réplique chez les GAFAM.
Tu reste maître de l'info et de la publication.

Censuré chez lez GAFAM ? ça reste lisible chez toi.

@sebsauvage Sauf que tu ne changes pas l'habitude du point d'accès à l'information, et c'est ça le gros souci.

@fla

@sebsauvage @dada @fla
il faudrait que le bot ne publie que des extraits chez les Gafam et que la suite soit à lire chez soi.

@dimitri @sebsauvage @dada @fla

je souscris, les GAFAM sont des outils publicitaires, il doivent n'être utilisés que pour cela, le contenu doit continuer d'être contrôlé par celui qui publie.

@dimitri @sebsauvage @dada @fla Il faur que le bot publie un résumé du billet à lire chez soi.
Et à la fin de chaque article, un lien vers l'instance Masto / D* / RSS

@dada @sebsauvage @fla manque juste une instance #Diffu pour "forcer" ceux qui veulent participer ou commenter à avoir un compte sur le Fediverse 😉

@fla @dada @sebsauvage ça va même plus loin, le site web global va être poussé par Jekyll à partir d'un dépôt gitlab, les cartes sont gérées avec umap, les listes de diffusion avec mailtrain ... Loomio est testé en outil d'aide aux prises de décisions ... Il ne manque plus qu'un outil un peu comme ce que prévoit #mobilizon 🙂 pour l'irganisation d'évènements

@fla
En effet, ils sont très cohérents sur ce point par rapport à d’autres groupes militants. Cependant les groupes locaux qui appellent à les rejoindre ont chacun un compte facebook…
extinctionrebellion.fr/index.h

@dada @sebsauvage

@goofy @fla @dada @sebsauvage

Il y a quelques groupes locaux qui sont sur Mastodon aussi

@xrpaca
@tours

@fla @dada @sebsauvage
Salut, je profite de ce thread pour demander un retour d'expérience/conseil sur les solutions techniques matérielles et logicielles pour de l'auto-hébergement orienté bas carbone. re-pouet apprécié... merci 😀

@omc @fla @dada @sebsauvage
tu as regardé du coté de yunohost.org ? (ça marche très bien sur raspi ces chose là)

@omc @fla @dada @sebsauvage j'ai une brique internet Olimex qui consomme (presque) rien avec yunohost dessus qui marche bien . labriqueinter.net/

@xnx @fla @dada @sebsauvage @sydneyb Oui merci, j'avais pensé à ça mais j'envisage d'héberger aussi un système de visio (je ne sais pas si il existe des visio "bas carbone") et de faire de l'hébergement pour une centaine de personne voir plus... Je ne suis pas sûr qu'un mini-ordi (du genre du raspi) peut tenir la charge.... ???

@omc @fla @dada @sebsauvage @sydneyb Je dirais bien "à essayer" mais oui ça reste faible en puissance (proc, RAM, etc) ce type de matériel

@dada c'est pas tellement simple, le but est de joindre la base militante, et c'est un média difficilement évitable (tout comme les médias de masse traditionnels). Par contre ça n'empêche pas de compléter ça et de ne pas mettre tous les œufs dans le même panier, c'est sûr.

Mais bon hein, combien de personnes ici sur Twitter, Youtube ou Github?

Et ça peut se comprendre : nous par exemple, ne sommes pas sur FB, Twitter ou Github et notre projet est très peu connu même des milieux militants.

@Goffi C'est le souci : les gens s'enferment volontairement dans la simplicité d'un réseau qui va, un jour à l'autre, les anéantir parce que CGU. Le problème est connu depuis des années et les gens n'avancent pas, mais tellement pas. Ça m'attriste et m'énerve vraiment. On a des milliers d'exemple de réseaux qui ont sorti la tête de l'eau, dont Twitter et Facebook, mais aussi 4chan, et j'en passe.
Faut juste mettre des mots genre "underground", "hype", etc, pour que ça avance.

@dada je me rends compte qu'il y a des dizaines de commentaires que je ne voyais pas (dont cette réponse dont je n'ai pas été notifié) 😕 .

Tu prêches un convaincu, mais qui faut-il blâmer, les militants où les gens qu'ils cherchent à joindre ? Ne pas être sur FB est un acte militant en lui-même, mais très handicapant. Ceci-dit il ne faut pas en faire le moyen de communication principal.

Est-ce que Framasoft en sera là aujourd'hui sans être sur FB et Twitter ?

@dada et je parle en connaissance de cause, on a jusqu'ici refusé d'être sur FB, Twitter et Github pour Salut à Toi, et on a un handicap énorme sur la communication, même dans les milieux libristes, même chez ceux qui font de la veille (et on a eu une forte présence sur les événements européens).

On se fait même parfois reprocher de ne pas être sur ces plateformes, même par des libristes.

@Goffi Je sais bien et, je crois pouvoir dire que la comme' n'est pas qu'une affaire de réseaux sociaux. En une semaine, j'ai fait découvrir le FOSDEM, Bitwarden et Firefox Preview. Ces choses-là ne sont pas discutées que sur des réseaux sociaux de niche :/
Je me dis qu'avec la mort des blogs, on a laissé le SEO aux trucs à la con, et, du coup, la "hype" qui va avec.
Pour moi, le @journalduhacker doit être utilisé et blindé d'article qui vont bien.

@dada "Ahah vous essayez de vous adresser à tout le monde et pas juste aux 4 informaticiens sur le fediverse, vous êtes nuls".

C'est ultra constructif comme remarque.

@marsxyz T'as un échange complet à lire avec de faire des remarques à 2 roubles.

@dada Pas la peine de s'énerver.

Je dit juste que faire la remarque comme quoi c'était une erreur d'aller sur facebook est fausse. Quand on tente de changer la société, faut un mouvement de masse, on arrive à rien en restant sur des beaux principes dogmatiques dans son coin.
Si on veut un mouvement de masse, faut s'adresser à tout le monde, et donc utiliser les outils que tout le monde utilise. Pas uniquement evidemment, mais il faut *aussi* les utiliser.

La presse est à prédominante de droite. C'est pour ça qu'il faut pas aller s'exprimer dedans ? Bah non.
L'état et les élections ont un biais à droite (notamment à cause des mécanismes de dons aux partis), c'est pour ça qu'il faut pas s'y présenter ? Bah non.

C'est pas du tout nouveau comme problème la "pureté idéologique" que certains tentent d'avoir à gauche. C'est bon les gars, le but c'est changer la société pas avoir des points de pureté.

@marsxyz Note qu'ici, pour la plupart des « médias » dont il est question (une page Facebook est-elle un média ?), Facebook était le support principal ou originel, pas un moyen secondaire de diffusion. C'est peut-être aussi là que ça coince.
@dada

@marsxyz @dada Je me permets d'interrompre le cours de vos divertissements avec quelques remarques:

1) 1/2 Un énorme problème de Facebook est qu'il construit des bases de données sur tout le monde, et même des profils "fantômes". Par exemple, si sur un groupe type "blagues d'anarchistes" quelqu'un qui a mis un cœur sur l'un de mes commentaires à propos du rôle primordial des syndicats dans la résistance au capitalisme fait un angry react sur une publication à propos de l'anarcho-pacifisme,

@marsxyz @dada

2/2 alors mes idées seront fortement corrélées à celles des personnes mettant la même réaction sur la même publication.

Par ailleurs, même si je ne suis pas une balance, si sur un groupe de photos de chatons (qui regroupe des personnes de sensibilités politiques diverses), je fais un commentaire disant que notre société n'a pas besoin de tolérance mais de respect, l'ensemble des réactions des personnes ayant le même type de réaction sur mon commentaire sera mis en corrélation.

@marsxyz @dada De cette manière, si une tête pensante de Google (Larry Page me semble-t-il) a dit "en fait, nous savons presque ce à quoi vous pensez", c'est d'autant plus vrai sur Facebook.

Certes, Facebook a un intérêt important pour l'information de nos sympathisant·es, qui comme tout le monde passent 2h par jour sur Facebook, mais je pense que c'est un très mauvais outil de propagande.

Je pense aussi qu'il faut séparer nos comptes militants de nos comptes personnels.

@marsxyz @dada

2) Si on veut faire de la propagande, c'est bien par des moyens traditionnels, au sein des syndicats et des organisations politiques: tractages, affichages, piquets de grève, visibilité dans l'espace public, et UNE FOUTUE LETTRE D'INFORMATION, au format papier.

@marsxyz @dada Les syndicats s'opposent au capitalisme d'État, et notamment à Macron, justement en ramenant la lutte sociale au sein des lieux de travail, c'est-à-dire au sein des lieux de production économique.

Tout ceci s'apprend, on est formé·e à ça au sein des syndicats.

@k @dada il n'y aucune raison de choisir, on peut utiliser Facebook, Twitter, les réseaux libres, des listes emails et du militantisme plus classique en papier.

à noter que le plus important à mon sens, c'pas tellement de savoir où les gens voient nos publications, mais plutôt d'avoir le contrôle direct sur les organisations: Savoir contacter de plusieurs manières différentes tout les militants, avoir leurs numéros etc... Tant que l'organisation ne repose pas que sur facebook, et qu'on peut se débrouiller le jour où ils nous bloqueront, je vois pas bien le soucis.

@marsxyz @dada Internet est fait pour transmettre des informations, pas pour prendre des décisions collectivement. Amha, c'est de cette manière que les discussions doivent avoir lieu sur Internet.

Sign in to participate in the conversation
Diaspodon

Diaspodon.fr est une instance majoritairement francophone et généraliste. Aucun contenu du fédiverse n'est filtré par une décision d'administrateur ou de modérateur.