Follow

Est-ce que vous pensez que quitter et/ou soit une bonne idée quand on sait que c'est là que les cibles de nos discours sont ?

Ce sondage n'est pas un troll : c'est une vraie question que je me pose et je n'arrive pas à savoir quoi penser.

Show thread

@dada Tu devrais affiner ton sondage. A savoir, pourquoi on se ser(virai)t de ces outils là, et à quelles fins ? Si c'est pour parler du libre, du fediverse etc, alors non il ne faut pas s'en séparer. Il faut, à mon sens, savoir se servir de ces outils là à bon escient.

@Steve12L Si je parle de discours et de cibles, c'est bien pour parler des actions de comm' qu'il est possible de faire chez eux :)

@dada Malheureusement, il (nous) faut de la visibilité, et faire l'impasse sur ces outils là reste un non sens. Même si j'aimerai qu'on puisse s'en passer. Il faut faire comme le cheval de troie, savoir s'en servir pour nos luttes, combats, causes etc. Peut-être qu'un jour nous n'en aurons plus besoin. Mais d'ici là, pas moyen de faire sans. Après pour un compte perso et parler (avoir des nouvelles de la) à la famille, clairement, on peut faire autrement.

@dada cela va aussi dépendre de l'age de ta cible, sachant que les jeunes sont maintenant sur d'autres plateformes que FB et TW

Mais malheureusement, il faut passer par ces canaux pour communiquer car ce sont ceux qui touchent le plus de personnes

@dada tu as oublié instagram, snapchat, twitch...

@dada Voici mon avis (en tant que pas expert-du-tout): s'il s'agit de passer le message de quitter FB/TW, je pense qu'il est peu efficace de le faire en passant par les mêmes plateformes. Certes, certain.e.s commenceront à se poser quelques questions, et ce sera peut-être un début, mais il est difficile d'accepter un tel message lorsqu'on est consommateur/trice de FB/TW. Le faire depuis l'extérieur me semble plus efficace: parler autour de soi, utiliser d'autres moyens (ateliers, sites web...)

@dada En fait la question n'a pas vraiment lieu d'exister dans le sens où, à cause des algorithmes qui tendent à offrir une portée proche de zéro, la cible n'est qu'illusoire.

Quand t'es créateur de contenu c'est plus flagrant. Avec une base de 23000 abonnés, je ne touchais absolument PER-SONNE.

Avant l'algorithme, avec 20 fois moins de monde je tapais dans les 500K vues. Donc non : il n'y a pas de cible. Juste un chiffre vertigineux en milliards dont aucune unité n'est connectée aux autres.

@dada la réponse dépend trop de qui tu es et ce que tu fais ! Si tu veux influencer : non, si tu veux consommer : oui !
Pour ce qui me concerne, mon rapport à l'information (recherche des sources) fait que j'ai essayé de quitter facebook plusieurs fois sans succès, et j'ai même pas essayé pour twitter.
Les conseils de #Stallman sont à relire régulièrement pour informer sans nourrir la Bête !

@dada La Bible des RS : seenthis.net/messages/557942 (je te mets ce lien car il en contient plein d'autres!)

@aris @dada héhé, c'est le suivant, évidemment, un classique !

@aris @dada Pour conclure, là où j'ai fait un forcing énorme, c'est disqualifier les orga / pages "anticapitalistes" qui mettent leurs infos en priorité voire uniquement sur facebook ou twitter (ou instagram, etc.)
Pour la #zad #NDDL, il y a eut une sorte de consensus très rapide : les infos D'ABORD sur les supports libres puis des liens sur les RS pour inciter les gens à cliquer et sortir : quand tu as un gros réseau, c'est un DEVOIR de faire ça !

@Valk @aris @dada

Sur l'article de Stallmann je lis ça:
"Souvenez-vous que Facebook les identilie sur la photo d’après leur visage ou même d’après l’arrière de leur tête. "
D'après l'arrière de la tête c'est possible? Comment? Il a pas fumé la moquette là?

@LienRag : comment pourrais-je répondre à ta question concernant la moquette ? mais si tu as lu l'échange sur le 1er lien il est dit que l'écriture première est en un français moyen et qu'il l'a ensuite traduit / amélioré en anglais. Je te laisse chercher, j'ai d'autres trucs sur le feu là ;)

@Valk @aris @dada
"Remember that Facebook identifies people in photos from their faces, and even from the backs of their heads" en anglais...
Techniquement ça ne me paraît pas du tout possible?

@LienRag alors c'est vraisemblablement une image, sous-entendant le background de leurs identité visible (contacts, interactions, mp...), avec aussi, possiblement et tout à fait faisable, les arrières plans des photos, qui sont déjà dans les algorithmes... donc derrière leurs têtes.

cc @aris @dada

@LienRag @Valk @dada
En fait il a raison, cela se fait par analyse de l'arrière plan, des éventuelles autres personnes présentes sur le cliché et/ou des vêtements. exactement la technique de la police...

@aris
@Valk @dada

OK, l'information est intéressante et inquiétante, mais ce n'est pas exactement "identifier d'après l'arrière de la tête", ils infèrent à partir d'un certain nombre d'éléments dont effectivement la couleur des cheveux et la forme du crâne, ce qui est quand même un peu différent.

@dada J'ai envie de dire... Oui et non. Mais plus oui que non.
Non, car dans un sens si tu as besoin de communiquer à un maximum de personnes et que tu as besoin de cibler, alors Facebook reste le meilleur moyen pour le moment.
Si tu as déjà une communauté et que tu veux convaincre, oui alors il faut quitter Facebook.
Maintenant il faut des alternatives en tout point. est une bonne alternative aux Twittos-like (*1) Diaspora aurait pu être une bonne alternative à Facebook (*2).

@dada (*1) Même si perso je préfères Facebook à Twitter dans son fonctionnement, Masto à son truc à lui qui fait que c'est plus sympa.
(*2) Diaspora, comme beaucoup de produit issue du libre, est resté dans son idéal "tant que ça marche on s'en branle du design"...
Sans parler de la complexité générale qu'est la décentralisation (point sur lequel Mastodon s'est bien engagé).

@dada Complexité -> personnellement je pars du principe que si tu veux qu'un outil soit disponible pour tous, y compris faire son instance (comme c'est promeut très souvent sur les réseaux décentralisés) alors il doit être simple à mettre en place. Soit écrit dans un langage "grand public" (ex PHP) que le geek du dimanche saura faire, soit dans un autre (Python, RoR etc.) mais dans ces cas là avec de vrais tutos d'install avec un installateur, *clic* *clic* *clic* et c'est installé. [1/2]

@dada Sans quoi ce sera toujours du réseau de niche.
Quitter Facebook pour du réseau de niche, c'est une mauvaise idée.
Faut encore que les noms entrent dans la tête des gens, et ça, ça va être encore très long.

Mais bien entendu, tout dépend du message et du projet porté !
[2/2]

@StefOfficiel La simplicité entraîne toujours des problèmes : on ne compte plus les instances mortes, montées par un admin du dimanche. V'là l'image que ça donne de l'outil après :/

@dada 🤔 C'est pas un problème de simplicité.

Pourquoi ne pas prévoir dans le mécanisme, si une instance ne répond pas sous X appels alors il est considéré comme mort et donc sorti du réseau jusqu'à rappel ?

@dada je dirais plutôt oui. Mais le non est aussi valable.

Oui il faut quitter ces réseaux-sociaux parce que sinon on nous reprochera de ne pas être cohérents.

Non il faut rester pour prêcher la bonne parole.

@dada après prêcher la bonne parole est d'après moi plus efficace avec des gens proches. Donc des gens que tu peux contacter et avec qui tu échanges hors des rézosocio.

@amdg2
J'ai probablement un avis biaisé mais dans mon entourage personne n'utilise facebook. Les gens ont bien un compte parcequ'il en fallait un mais c'est au rencard.

Un site ouaib bien foutu aura bien plus d'impact qu'une page facebook aujourd'hui.
@dada

@dada Si le but est de communiquer, il est clair qu'on doit y rester, en en laissant le moins possible niveau données personnelles.

Mais pour avoir testé, ça sonne comme prêcher dans le désert.
J'en connais même qui sont conscientes du vol de données, n'y mettent donc rien de trop perso, et qui restent parce que c'est "pratique"

@dada De même que je bloque tout ce que je peux de chez Google, mais c'est plus facile de recommander à un ecommerçant d'installer un tag Google Analytics que de lui parler des avantages indéniables d'un matomo auto-hébergé.

@Sans_DeC
Ha mais sont ils au courant que le pistage de Facebook a des implications bien au delà que de ce que les gens y postent ?
Du coup ils ont certainement pas la vue de tout ce que fb leur pompe et sait faire avec des méta données de navigateur, d'anten'e telecom, ou rien qu'avec l'image de l'arrière de leur tête.
@dada

@tykayn
Qu'ils soient au courant ou non, ça ne change pas grand chose : à moins de bloquer les scripts, FB les suit, qu'ils soient ou non connectés.

Étant donné que nous sommes tous fichés, y compris si nous ne sommes pas inscrits à FB, juste parce qu'un contact a notre numéro de téléphone et notre adresse email sur son téléphone, ça va être difficile de leur dire "protégez-vous de FB".
Grâce à nos contacts nous ne le sommes pas.

@dada

@tykayn D'ailleurs, à moins de bloquer les requêtes, le nombre d'applis mobiles qui utilisent graph.facebook.com est assez impressionnant.

Donc même en n'étant pas connecté à Facebook, on envoie des données à Facebook.

@dada

@Sans_DeC
Si les gens ont conscience de tous les moyens pernicieux et flippant qu'utilise Facebook pour les traquer ils commenceront peut être à voir la nécessité de se protéger de ça, parce que sans ça les critiques qu'on donne ressembleront juste à "j'aime pas le bleu de Facebook donc tu devrais le quitter"
@dada

@tykayn
- Il y a le clan des #Jairienàcacher
- le clan des #jennairienabattre

=> Ceux-là, ils leur faut une pelleteuse pour les déloger

Pour les autres, il est intéressant de les informer. Mais Facebook filtre ce que voient les gens. L'attaque ne peut donc être frontale sur Facebook. Il est probable qu'ils filtrent les propos désobligeants à leur égard sur leur propre réseau.

@dada

@tykayn D'où l'idée que rester sur Facebook pour communiquer sur les alternatives n'est pas ce qu'il y a des plus aisé.

@dada

@tykayn
D'un autre côté, le clan des #Jairienàcacher et des #jennairienabattre comporte quelques éléments inquiets.

Certains recherchent leur nom sur Google et tombent des nues. Ils vont même jusqu'à citer de travers la loi « informatique et libertés» pour réclamer que le compte soit fermé.

ça ne veut pas dire qu'il ne vont pas arrêter de scroller sur FB parce que ça passe le temps dans le train.
@dada

@tykayn Et puis il y a les clan de #jysuispercequetoutlemondeyest
Celui-là fuite vers Instagram, et donc vers une autre version de Facebook.

@dada

@Sans_DeC Pas mieux. Belle description des gens. C'est triste mais très humain. J'avais entendu un mec raconter qu'on a un bug dans le cerveau qui fait qu'on ne percute pas, à la première cigarette, que c'est ultra mortel. On n'arrive pas l'assimiler facilement sinon on n'essaierai même pas. Idem pour l'alcool, ou ce que tu veux de dangereux sur le long terme.

Alors Facebook et les autres, voilà quoi.

@tykayn

@dada Ils sont quand même très fort pour piquer du temps de cerveau.
J'ai passé un peu de temps sur FB quand j'étais au chômage pour une asso. Il suffit que l'asso participe à des groupes de discussions pour y perdre la moitié de la journée voire plus … Et tomber sur des gens dits "normaux" et leurs clichés raciste, ou sexistes, ou sur le comportement des animaux, et même sur les omnivores.

@tykayn

@dada
Pour ma part, j'ai quitté Facebook et toutes les grandes plate-formes centralisées (Twitter, Pinterest, LinkedIn, TripAdvisor, YouTube...).
Ce faisant, j'ai tiré un trait sur toutes mes connexions sociales numériques, en dehors du mail.
Je me sentais de plus en plus mal à l'aise sur ces applis.
Ce que je recherche ici, ce sont des infos alternatives, d'autres solutions pour sortir du système propriétaire mortifère, et, pourquoi pas, des rencontres intéressantes.
1/2

@dada
Je comprends néanmoins ta problématique et je pense que ce n'est pas déconnant de garder un compte pour prêcher la bonne parole.
2/2

@dada
Le m'interroge sérieusement sur la puissance de l'algorithme responsable des timelines de nos amis fb : je peux avoir une blague pourrie qui obtient 15 réactions et mettre 5 messages anti-fb qui ne provoquent **aucune** réaction.
Soit j'ai des amis vraiment inquiétants, soit quelque chose filtre très efficacement ce qu'ils peuvent lire ou pas.
Tout ça n'a rien de scientifique, mais c'est pour le moins étonnant...

@stroibe974 Ou alors, tout simplement, ils s'en cognent des postes anti facebook parce qu'on raconte que c'est le mal absolu depuis des mois et que rien ne change 🙄

@dada @stroibe974 Pour ma part, je suis parti du principe que mes VRAIS amis se démerderaient pour communiquer avec moi autrement… ça permet de faire le tri au passage…

@Comral
Oui mais bon, la question n'est pas celle des vrais amis : il s'agit surtout de comprendre pourquoi ces utilisateurs toujours prêts à liker, commenter et partager toutes sortes de conneries deviennent subitement muets lorsque le message est anti-fb. C'est comme s'ils ne le voyaient même pas.
@dada

@stroibe974 @dada

Pardon, je répondais on sujet initial du coup ^^

Alors, j'aurais tendance à suivre un peu dada là dessus, mais dans un sens différent. En fait, sur Facibook, les gens se comportent différemment. Je saurais pas trop l'expliquer.

En tout cas y a une forme d'addiction avec qui tent à la consommation, au putaclic etc… Sans forcement voir les postes qui pouraient être importants mais pas mis en avant.

Je sais pas si je suis très clair 😁

@Comral @dada @stroibe974 hah tu pars du principe que les gens vont peser le pour et le contre avec autant de connaissances que toi sur le sujet de la néfastuosité de Fb pour faire peser dans le pour et le contre de sortir de la plateforme.
Sauf que.
Sauf que plus on avance dans le temps, plus garder une relation épanouie avec ses amis demande d'effort. Bien sûr on fait du tri, mais dès qu'on se met a déménager au plus proche de l'intérêt de notre carrière, et qu'on a des enfants, tout demande plus d'organisation.
Ce n'est pas qu'une question de snobisme ou de flemme de changer ses habitudes.

@stroibe974 @dada Avec ma page j'ai fait énormément d'analyses. Il en ressort une chose importante : l'algorithme affichait mes publications aux personnes les MOINS intéressées. Et à un peu moins de 1% du total des abonnés. Tant que je ne payais pas, bien entendu. Le but étant de donner l'illusion que payer est efficace.

Et si on le prend à revers, les timelines sont envahies de sujets dont on se fiche. Donc tes amis potentiellement intéressés n'ont sans doute jamais vu tes publications.

@stroibe974 @dada Pour aller plus loin, une publication avec un lien externe perd énormément en portée. Imaginons qu'avec un petit profil on tourne au maximum autour de 10% (il me semble), alors si tu partages un lien il y a très peu de chance que tes contacts le voient passer.

Il faut bien garder une chose en tête : contrairement à ce qui est prétendu, le cœur du business de Facebook ou Twitter est de déconnecter les gens.

@dada Je cherchais une image à ma pensé, je crois avoir trouvé !
Si tu est chez eLeclerc et que tu as un produit à vendre, ouais, c'est bête de faire l'impasse sur ce distributeur surtout quand tout le monde ne connaît pas le produit. Par contre, ça ne sert à rien de dire aux clients de eLeclerc de venir chez Carrefour...

[1/2]

@dada Mais là où c'est plus compliqué c'est que comme c'est décentralisé... On dit aux clients de eLeclerc de venir chez Carrefour mais... Ça s'appelle Supershop ici, Megamagasin par là et Gloubitruk par ici, "mais tout ces magasins sont de la filial de Carrefour" WHU WTF !

C'est compliqué à comprendre !
[2/2]

Sign in to participate in the conversation
Diaspodon

Diaspodon.fr est une instance majoritairement francophone et généraliste. Aucun contenu du fédiverse n'est filtré par une décision d'administrateur ou de modérateur.