Qwant, Microsoft et Vivatech -
standblog.org/blog/post/2019/0

> Donc, pour résumer : seules des données issues du Web (et donc publiques) seront traitées par les algorithmes de Qwant qui tourneront sur les serveurs loués à Microsoft.

Clair, efficace, direct : allez lire ce billet de @nitot et arrêtez avec la shitstorm à deux balles qui s'abat sur .

Follow

J'ajoute que je vois souvent passer des "Je retourne sur DDG, Qwant, ses résultats sont pourris". Le moteur de recherche joue sa crédibilité en cette période de forte croissance. S'ils n'ont pas les ressources qu'il faut, ils vont rater le coche et passer pour des guignols. Je n'aime pas plus Azure que vous, mais s'ils offrent ce dont Qwant à besoin, dans un cadre clair, et que ce choix est assumé, c'est qu'il y a une putain de raison valable dans tout ce merdier.

· · Web · 3 · 3 · 3

Et pour finir : la croissance de Qwant semble s'appuyer À LA FOIS sur leur infrastructure et sur Azure. Tout est donc déjà en place pour se passer de Microsoft quand le rythme de croisière sera atteint. Comme ils utilisent k8s, d'après l'article, celles et ceux qui connaissent cette techno savent que c'est principalement pour du stateless. En clair, migrer de Azure vers un hébergeur qui supporte l'orchestrateur prendra très très peu de temps.

Show thread

@dada
J'ai toujours un petit doute sur l'indépendance de #Qwant. Mais bon sang, soutenir quelqu'un en face de gogol, c'est quand même vachement motivant 😊 Je l'utilise maintenant à 100%.
Et DDG pour trouver une recette de quiche, c'est hélas pas terrible.

@zorglubu L'entreprise sera indépendante quand elle sera rentable. C'est le système économique de notre société qui veut ça. Pour le moment, ils font, je n'en doute pas, au mieux avec les moyens limités qu'ils ont.
En temps que libristes, nous devons rester méfiants et continuer à surveiller leurs choix On ne peut pas se permettre de soutenir de la merde si on a un peu d'éthique et faudra gueuler à en crever le jour où ils merderont.

@dada
Il y a aussi la question du modèle économique de Qwant :

- le partenariat avec Wiko, filiale d'un groupe chinois, Tinno, qui base son marketing sur sa caractéristique française.

- le partenariat avec la SACEM, qui déplait aux opposants de la #CopyrightDirective.

Même si ce partenariat avec Microsoft n'est qu'un prolongement de la croissance de Qwant, il y a des questions d'image publique que Qwant n'a pas intérêt à prendre à la légère actuellement.

@JoannyMaire @dada OK, Qwant est moins pur que vous, mais quoi ?
C'est un concurrent crédible à Google aujourd'hui, et rien que pour ça, je le soutiens. Ils font peut-être des choix techniques, des partenariats qui m'intriguent, mais au moins ce n'est pas Google.

@PierreM @JoannyMaire J'ajoute que s'il y avait déjà tout un écosystème européen pour nous permettre de survivre sans les magouilles actuelles, on n'aurait pas de quoi râler :)
C'est malheureux mais on fait avec ce qu'on a dans l'environnement qu'on a.

@dada @PierreM
Merci pour vos réponses. Je suis d'accord : Qwant reste un acteur respectueux de la vie privée. Je suis seulement vigilant quant à son évolution commerciale. La publicité non-ciblée ne doit pas devenir un prétexte à d'autres dérives, notamment dans les résultats de recherche (comme ce qu'on connaît avec Google qui encourage ou encourageait ses propres services au détriment de la pertinence des résultats souhaitée par l'utilisateur, par exemple).

Sign in to participate in the conversation
Diaspodon

Diaspodon.fr est une instance majoritairement francophone et généraliste. Aucun contenu du fédiverse n'est filtré par une décision d'administrateur ou de modérateur.