Follow

Le absent du droit français: N'est-ce juste qu'une question de vocabulaire? - 20minutes.fr/societe/2472955-2

> Pour A-C Jelty, directrice du CIDFF de Nanterre, le principal problème n'est pas le vocabulaire. Dans le français, il est bien interdit de tuer une femme parce qu’elle est une femme. Que cet acte ait lieu dans le cadre du couple est même une circonstance aggravante.

Vocabulaire qui cristallise les gens. Perso, j'ai du mal à comprendre l'intérêt du mot, en droit.

@dada
En droit, le mot n'apporte pas grand chose.
Par contre, je trouverais plutôt pertinent de voir le meurtre conjugal et ex-conjugal comme une circonstance aggravante.

À l'heure actuelle, c'est une circonstance atténuante, mais l' « amour » n'excuse rien, et ce n'est même pas de l'amour.

Alors que c'est une circonstance très aggravante de ne pas se sentir en sécurité sous son propre toit à cause d'un abruti en qui on a cru faire confiance.

@Sans_DeC Oula : un homicide dans le cadre d'un coupe est une condition aggravante

@dada Ah ? je croyais que la qualification de crime passionnel faisait baisser les peines.

@Sans_DeC Il me semble qu'il n'y a que les journalistes qui parlent de crime passionnels. À vérifier.

Sign in to participate in the conversation
Diaspodon

Instance majoritairement francophone. Nous ne régulons la fédération. Aucun contenu du fédiverse n'est filtré par une décision d'administrateur ou de modérateur.