La Ville de Vincenne voulait organiser une conférence intitulée "Oser parler de sexualité avec mon enfant"
Voulait.
Parce qu'ils ont préféré annuler.

Pourquoi ?

À cause des campagnes de haine et de menaces lancées sur les réseaux sociaux.

"Meuh ! Faut arrêter de traiter les gens de complotistes ! Dès qu'un citoyen se pose des questions ou qu'il veut pas gober le récit officiel, on le traite de complotiste !"

1/n

vincennes.fr/actualites/pourqu

"La conférence, qui devait se tenir en visio ce jeudi 4 février, s’inscrivait dans le cadre d’un cycle initié par la commune depuis onze ans pour aborder des problématiques aussi variées que le harcèlement scolaire, les addictions, les jeux vidéos, les réseaux sociaux, les troubles du comportement alimentaire, le sommeil, l’intimité, la communication bienveillante… à raison de 6 conférences par saison scolaire."

94.citoyens.com/2021/vincennes

2/n

Vous pensez que c'est exagéré ?
Et bien prenez le temps et jeter un œil au genre de choses qui circulent sur les RS à ce sujet.

Naturellement, on a balancé l'accusation de "pédophilie" et de "pédocriminalité", etc.

3/n

Voilà.

Et naturellement vu que je trouve que tout ça est à gerber, je suis un Mouton du Système, un Larbin du Pouvoir, un Ennemi du Vrai Peuple, un Complice des Élites, etc.

On va tolérer cette merde pendant combien de temps ?

7/n

Follow

Et voilà donc le texte qui a suscité un tel émoi.

Je vous laisse lire et juger.

Allez, une dernière fois pour la route :
"Meuh ! Faut arrêter de traiter les gens de complotistes ! Dès qu'un citoyen se pose des questions ou qu'il veut pas gober le récit officiel, on le traite de complotiste !"

8/8

· · Web · 0 · 3 · 0
Sign in to participate in the conversation
Diaspodon

Diaspodon.fr est une instance majoritairement francophone et généraliste. Aucun contenu du fédiverse n'est filtré par une décision d'administrateur ou de modérateur.