Follow

« Comme dans toute entreprise, le capital de Coopaname est détenu par des sociétaires qui achètent chacun·e des « parts sociales » de la coopérative. Mais ces parts sociales ne sont ni des actions ni des titres de propriété. Les associé·es ne peuvent ni les acheter, ni les vendre librement, encore moins en tirer de plus-value »

Voilà. Ça, ça devrait être le fonctionnement normal de toute entreprise aujourd'hui. C'est comme ça qu'on sort du capitalisme : en rendant les entreprises aux salariés.

· · Web · 4 · 8 · 5

@AugierLe42e C'est comme ça qu'il est compliqué de récupéret ses parts sociales quand on ne s'entend pas avec le CA, c'est comme ça que tous les bénéficent partent dans les poches des administrateurs et des cadres. Cf. les coops agricoles bretonnes.

@Marmous J'ai pas dit que le sytème était parfait. Mais en tout cas bien plus sain que le modèle capitaliste où, de toutes façons, t'as pas ton mot à dire. Ici, les statuts de la Coop sont discutés sur le modèle 1 personne = 1 voix. À l'échelle de l'économie d'un pays, c'est bien mieux en termes de gouvernance.

@AugierLe42e @Marmous Il existe des coopératives (CAE/SCOOP/SCIC) qui ont un fonctionnement avec non reversement du bénéfice comme les mutuelles.

D'ailleurs il faut faire la distinctions les coopératives selon le contexte c'est pas la même chose, le cas des coopératives agricoles et bancaires est particulièrement spécial.

Concernant la «sortie des parts» ça dépends des coops mais en général les statuts sont assez arrangeant, pour éviter les mauvaises aventures toujours lire les statuts.

@darnuria Oui, effectivement. Je découvre encore la complexité des status. Effectivement, ce que j'ai en tête quand je parle d'une coopérative, c'est vraiment le modèle de SCOP à l'ancienne comme celui qu'a adopté Coopaname.
@Marmous

@AugierLe42e @darnuria Oui, désolé les généralités sur les coops me trigger un peu

@Marmous @AugierLe42e
Pas de soucis, c'est un peu complicay le droit des entreprises (solidaires ou non) et son adoption/application par les gens en parlons pas! :)

@tuxicoman Sur ? Coopaname ? Bah j'y suis, donc je peux te renseigner sur 2-3 trucs, si tu veux, oui.

@AugierLe42e

Comment l'entreprise emprunte pour investir dans ses moyens de production?

L'un des intérêts de céder des parts à des tiers est d'avoir en échange du capital alors qu'il existe un risque pour le prêteur de ne pas retrouver sa mise.

Comment vous gérez ce besoin?
(Ce n'est pas une critique, je me renseigne juste)

@tuxicoman T'as toujours la possibilité de faire du prêt bancaire (ce qui est, en fait, la source de financement de 90% des entreprises). Et dans une entrprise comme Coopaname, il y a aussi des prélèvements qui sont faites sur les activités rentables des marques de Coopaname. Ça fonctionne comme des cotisations sociales en fait, mais à l'échelle de la boîte.

@tuxicoman @AugierLe42e l'accès au financement est le principal problème des SCOP parce que les banques leur prête très peu. Ce qui est très gênant pour les SCOP industrielles qui ont besoin de beaucoup de capitaux pour produire ( beaucoup moins pour une SCOP d'informatique par contre). Les SCOP mettent en réserve la majorité de leur bénéfice donc assez vite elles peuvent passer outre la mauvaise volonté des banques mais c'est un problème au démarrage

@AugierLe42e c'est super cool. Je pense que les CAE et les SCOP sont essentiellr aujourd'hui pour reprendre un tout petit peu de pouvoir sur la bourgeoisie

Sign in to participate in the conversation
Diaspodon

Diaspodon.fr est une instance majoritairement francophone et généraliste. Aucun contenu du fédiverse n'est filtré par une décision d'administrateur ou de modérateur.