Follow

À l'été 2017, juste après l'élection de Macron, j'expliquais en quoi Macron était fasciste et ne valait pas bien mieux que Le Pen : blog-libre.org/2017/07/09/le-f

La nuée de commentaires reprobates que j'ai reçus… 🙄

Sauf que, c'est bon, là ? Tu le vois bien dans ton pif, le fascisme, là ? C'est assez gros pour toi ou pas !? Tu vas finir par l'intégrer que les gens qui aiment l'entreprise et chantent à sa gloire sont prêts aux dernières saloperies pour se maintenir au pouvoir !?

On peut en rediscuter sereinement, de la violence légitime, de l'utilité de péter des banques et cramer le Fouquet's ? Ou t'es encore à condamner hysteriquement les black blocs ?

Show thread

Y'a peut-être 2-3 personnes qui font comprendre pourquoi les banlieues se sont embrasées y'a 15 ans. Ça, ce que les gilets jaunes vivent depuis 1 an, les personnes racisées, dans les banlieues le vivent depuis plus de 30 ans.

Les bagnoles qui cramaient, c'était pas des petits voyous qu'il fallait karsheriser. C'était des personnes qui en on eu ras-le-bol que l'État les traite comme des indigènes dans leur propre pays et qui se sont révoltées.

Show thread

@AugierLe42e

Le darwinisme social est une horreur mais c'est une caractéristique de toute une partie de la droite dure, ce n'est pas caractéristique du fascisme.
Une des principales caractéristiques du fascisme qui le différencie de la droite conservatrice est sa capacité à construire des organisations de masse.
Vu le succès des "foulards rouges" je ne m'iniquièterais pas sur ce point...

@AugierLe42e

Rappel peut-être utile: la Semaine Sanglante, le massacre de Fourmies, les "enfumades" de Bugeaud (première utilisation des gaz pour l'extermination), le "caoutchouc rouge", ce n'est pas le fascisme, c'est la bonne vieille droite traditionnelle.

@LienRag Et le fait que la droite dure parvienne à se maintenir au pouvoir depuis 40 ans ? La principale caractéristique d'un pouvoir fasciste est surtout d'user de la violence légitime de l'État pour faire taire toute contestation. Et c'est bien ce qu'on observe depuis Sarkozy.

@AugierLe42e

Justement, absolument pas.
Ce que tu décris est une caractéristique d'un pouvoir autoritaire, et on a au moins quelques centaines d'années d'expérience dans le domaine avant même l'apparition du fascisme (selon à partir de quand on considère qu'il y a État), centaines d'années qui sont très loin d'avoir été tendres.

@LienRag Et il manque quoi, selon toi, à un pouvoir autoritaire pour devenir fasciste ?
Selon moi, le fascisme est une combinaison de pouvoir autoritaire et d'endocentrisme (glorification de l'endogroupe et xénophobie). Or, c'est bien ce qu'on observe depuis Sarkozy : racisme et autoritarisme.

@AugierLe42e

Ben comme dit précédemment, la capacité à embrigader la population dans des organisations de masse...

(et c'est pas selon moi d'ailleurs, c'est une définition classique)

@AugierLe42e

Cela n'est évidemment pas pour dire que la situaition n'est pas grave, juste que l'analyse est plus utile que la condamnation.

(il y avait un texte de Miguel Benasayag là-dessus qui était très bien mais je ne le retrouve plus: en gros les vies détruites par le système actuel c'est grave en soi et mérite qu'on le combatte déjà parce qu'il détruit des vies, pas besoin de ramener "les heures les plus sombres de notre histoire" dans l'affaire)

@LienRag Ceci dit, tu as raison : je devrais plus dire de Macron qu'il présente un profil fasciste et que l'État qui s'est construit depuis Sarkozy est proto-fasciste plus que complètement fasciste.

Sign in to participate in the conversation
Diaspodon

Diaspodon.fr est une instance majoritairement francophone et généraliste. Aucun contenu du fédiverse n'est filtré par une décision d'administrateur ou de modérateur.