Follow

Bon alors je suis en train de regarder la vidéo au-dessus là. Et ça fait relativiser les discours sur le mode « on donne le bac à n'importe qui de nos jours, il est trop facile ».

Vous savez pourquoi ?

Parce que les exercices d'exam de physique **au MIT** (visiblement en première année) sont du même ordre que ceux donnés au bac S.

Voilà. En 2008, en France, le niveau de difficulté du bac S était du même ordre que celui des classes de physique au MIT.

Vous en concluez ce que vous voulez.

Tiens, le problème 4 à 3m42 de la vidéo, par exemple, sur la conservation de moment angulaire sur un système d'engrenage, bah j'avais ce genre d'exercices en mécanique en première S-SI.

Un exercice d'exam du cours de physique du MIT, on le rappelle.

Mais non, le niveau baisse au bac et on le donne à tout le monde 🙄

Bon, ouais, ok. Ça, l'accélération polaire, je l'ai vu bien après. En école d'ingénieur. On voyait pas ça au bac en 2008.

@AugierLe42e
C’est ptêt le niveau du MIT qu’est bas.
Je me rappelle avoir vu dans la série Heroes une question du cours de maths 101. 2 équations, 2 inconnues (de mémoire), le truc que tu peux faire en deux minutes. C’était pour les ricains un problème super compliqué.
De ce que je vois sur le web, chez nous, c’est un problème de collège.

@framasky Chez nous, c'est plutôt de l'ordre de la seconde. Mais la question n'est pas là. Les lycéens et lycéennes (au moins en série S), en France, sortent avec un bagage de savoir qui équivaut celui des premières années des meilleurs écoles supérieures des É-U. Celles qui sont reconnues pour leur nombre record de Nobels et la qualité de la formation de leurs chercheurs. Je pense que c'est suffisant pour dire que le bac n'est pas une épreuve facile et qu'il est pas donné à n'importe qui.

@framasky En revanche, ce qu'on peut dire, c'est que, malgré ses énormes défauts, la formation des élèves en série S est quand-même excellente. C'est dommage que ça ne soit pas la seule série et qu'on accepte d'éjecter des gamins du système avant ou de les envoyer dans des voies de garage.

@AugierLe42e @framasky la france a un excellent niveau math&physique à la fin du lycée,c'est connu (et c'est une bonne chose).
L'école française a tendance a dire que si t'es nul en math t'es nul en tout et t'aura pas d'avenir, et ça c'est pas acceptable.

@shikayachan Je suis d'accord. En ce qui me concerne, j'ai un point de vue radical sur l'école : tout les enfants sont capables d'apprendre. Si un enfant échoue, a une mauvaise note, ce n'est pas de sa faute mais celle du professeur qui n'a pas su adapter sa pédagogie.

Bon, dans le cas de la France, ça serait plus celle de l'École qui empêche les profs de faire correctement leur boulot…
@framasky

@AugierLe42e @framasky je suis actuellement étudiant. J'ai fait une prépa. Tout ce que j'ai appris en prépa, c'est plus ou moins deux fois la quantité que j'ai appris en 3ans de lycée et mon année de troisième, à la louche. C'est pas rien.
Et si, le bac est donné pour ceux qui s'investissent un minimum. Je dis ça parce que c'est les mm exercices qu'on a fait tout au long de l'année ; un exercice de recopiage de tête en somme.

@AugierLe42e @framasky et en fait le problème n'est pas vraiment là. Le niveau baisse objectivement, les profs enlèvent des parties du programme d'année en année pour le mm volume horaire de cours.
Et surtout, les lycéens ne sont pas formés sur les enjeux de la société, plutôt sur les enjolivures et les trucs amusants. Ils ne sont pas formés à la contradiction, à l'innovation ou la réflexion.
Maintenant je sais réfléchir. Je ne savais pas jusqu'à mes 19 ans.

@l4rt1st_1nc0nnu C'est une affirmation qui nécessite d'être prouvé. En attendant des preuve, rien ne permet de la considérer vraie.
@framasky

@l4rt1st_1nc0nnu (Je note aussi. Si invariablement, le niveau baisse chaque année et que tu est encore en prépa, alors ton bac était plus facile que le miens est ton niveau est plus faible que le miens. Ou que celui de tes parents. Tu es prêt à accepter cette affirmation ?)
@framasky

@AugierLe42e @l4rt1st_1nc0nnu
Moi oui : les exos de maths de mon gamin en 5e sont bien plus simples que quand j’y étais.

@AugierLe42e @l4rt1st_1nc0nnu
Nope. Ma mère était prof de maths au collège, elle confirme.
Elle avait écrit des cahiers de TD, faudra que j’en chope un ou deux chez elle pour voir le gap, mais ça ne fait pas de doutes.

@framasky Et alors ? Ça peut juste dire que les enseignements sont répartis différemment. Pas que le niveau baisse.
@l4rt1st_1nc0nnu

@AugierLe42e
« Le constat d’une baisse du niveau des étudiants fait partie d’un éventail de critiques aussi anciennes que le bac lui-même, institué en 1808 »

Il y a 60 ans (oui, ça fait pas 1808, comptez bien), qqn pouvait enseigner avec le Certificat d'études, diplôme obtenu à l'âge des élèves de 3e, à une époque où relativement peu de gens avaient le Bac.

Soyons honnête 2 minutes : quel parent accepterait maintenant de confier ses enfants à un prof qui n'a que le DNB?

@stroibe974 En fait, il y a même une raison très pratique pour laquelle le niveau d'exigence ne peut pas baisser **en série générale**. Le niveau technique des métiers et des formations demandées par ces métiers – auxquels le bac donne accès – ne baisse pas globalement.

@stroibe974 Le métier d'ingénieur en génie civil, par exemple, n'est pas moins complexe qu'il y a 50 ans.

@AugierLe42e
Un chef d'établissement répondait que les pilotes n'étaient pas plus mauvais et qu'il n'y avait pas plus de crashs qu'avant.
Heureusement, il y a toujours les quelques milliers de personnes compétentes pour faire ces métiers.

C'est comme comparer la richesse d'un pays, celle de ses habitants en moyenne, et celle de ses citoyens les plus riches.
Dire que les habitants sont de plus en plus pauvres n'empêche pas que certains restent/deviennent très riches.

@AugierLe42e @stroibe974 Alors si. Des exos de méca, d'élec, de fluidique etc., c'était enseigné au lycée Terminale il y a 20 ans. Maintenant on voit ça en 2e année de prépa.
Maintenant l'informatique fait tout (ex: je suis électronicien, il existe des programmes qui te conçoivent des circuits de A à Z. Je connais la théorie, par contre la pratique...), il n'y a plus besoin de bases solides pour avoir des applications complexes. C'est ce qui fait croire que le niveau n'a pas baissé.

@AugierLe42e @stroibe974 Autre chose: mes 2 parents sont profs, et avant ils étaient profs d'élec et d'autom en lycée, niveau Terminale ou BTS. Maintenant, mêmes élèves (presque), ils "font du rien" selon leurs mots.
Mes parents dépérissent de voir les gamins sortir du lycée sans bagage ni rien appris, parce que le programme est plein de "fleurs et de gnognotte" (c'est leurs mots) et qu'au lieu de faire des fondamentaux et du structurant, l'Éduc.Nat. demande à faire joujou avec des RPi...

@AugierLe42e Alors attention, faire du python sur RPi, c'est cool. Mais ils comprennent pas ce qu'ils font, ils utilisent des macros, ils savent pas coder, et pourtant on leur demande de faire tourner des trucs assez chiadés (genre allumer une led). Mais tout est sous macro, alors c'est simple.
S'ils comprenaient les rouages derrière, avec des vrais cours d'info, je dis pas... mais là?!

En fait c pas le niveau qui baisse, les lycéens sont toujours aussi intelligents, par contre le programme...

@AugierLe42e @framasky Je suis prêt à l'accepter, ce n'est pas un soucis et j'en suis conscient. je me rend compte que je ne sais pas grand chose, ou plutôt, je ne sais pas l'appliquer (aussi parce que j'ai oublié et que la théorie est trop faible). 2e année d'école d'ingé et je galère très franchement à faire des trucs, n'importe quoi, qui se réfère à ce que j'étudie; et c'est pas que moi.
Tu verrais le niveau des partiels aussi... Et pourtant on les réussis pas, avec beaucoup de rattrapages.

@l4rt1st_1nc0nnu Et alors ? En quoi est-ce un problème que d'être évalué sur la capacité à résoudre des problème comme on les enseigne à résoudre ? C'est pas un peu la définition de l'école ? Le lycée ne crée pas des chercheurs capable d'apporter une réponse innovente à un problème de maths à chaque fois. Elle enseigne des outils et mesure la capacité à s'en servir.
@framasky

@l4rt1st_1nc0nnu Dans une école de charpentier, on n'évlaue pas les élèvre sur leur capaciter à créer un marteau pour travailler sur une toiture. On mesure leur capacité à se servir d'un marteau de la manière dont on leur a appris à s'en servir 🤔
@framasky

@AugierLe42e @l4rt1st_1nc0nnu 🤔 Par contre il faut qu’ils sachent quel marteau prendre, quel clou utiliser, etc. parce que ce qu’on leur apprend ne correspondra pas toujours à la charpente qu’ils ont en face d’eux dans la vrai vie.

@AugierLe42e @framasky Ben justement, l'école est très bonne pour, soit créer des problèmes simplistes ou inexistants dans des énoncés, qu'il faut résoudre (mais ça à la limite ça fait réfléchir c'est pas grave), soit pour justement ne pas enseigner d'outils. La méthode scientifique? On en voit juste des bribes. Philo? C'est la cata (et pas à cause des profs). Géo/histoire? Aucun lycéen n'est capable de t'expliquer ce qu'il se passe ajd au regard du passé, n'importe où à n'importe quelle époque.

@AugierLe42e
« Les lycéens et lycéennes (au moins en série S), en France, sortent avec un bagage de savoir qui équivaut celui des premières années des meilleurs écoles supérieures des É-U.»

Non. Tout au plus, **quelques rares lycéens et lycéennes** sortent avec un tel bagage, et encore... Ce sont ceux que tu as rencontrés en prépa. Les autres sont à des années lumière de ce niveau...
@framasky

@framasky @AugierLe42e Nope, c'est le niveau en sortie de "high school" qui est bas. Ce qui fait que la pente est rude en fac.

J'avais un peu regardé des vieux cours de 1ere année (donnés par Feynman je crois) et ça partait de *très* loin.

De là à dire que c'est voulu pour écarter au maximum les classes populaires de l'accès au savoir... Je vais franchir le pas 🤔

@AugierLe42e
"On donne le bac à tout le monde" : la phrase est terrible, car elle est factuellement fausse, et que cette fausseté invisibilise les profondes inégalités sociales de l’accès et de la réussite au bac.

🔗 inegalites.fr/L-inegal-acces-a

@AugierLe42e c'était y a 10 ans, du coup est-ce que c'est encore valable ?

@linuxine Ma foi, étant donné que ça fait plus de 10 ans qu'on entend ces discours alarmistes (je les entendais déjà au lycée), j'aurais tendance à dire qu'il ne sont pas fondés sur des preuves solides. Donc pas à prendre au sérieux.

@AugierLe42e
«ça fait plus de 10 ans qu'on entend ces discours alarmistes» sur la baisse de niveau, oui. Il y a même eu un article de journal qui a daté ces discours des années 1860.
Tant d'enseignants qui le disent, ça doit au moins mettre la puce à l'oreille. Le contraire ne serait pas sérieux.
@linuxine

@stroibe974 @AugierLe42e @linuxine
Alors en tant que jeune prof de maths, ça me soule un peu les discours sur la baisse du niveau des élèves. C'est juste différent. On leur demande beaucoup plus de compétences variées que ce qu'on demandait à nos parents. Donc c'est logique qu'on approfondisse un peu moins, par contre on élargit leur culture.

@linaewen
C'est normal, ce sentiment en début de carrière. On en reparlera quand tu auras 15 ans d'ancienneté et que tu auras vu comment on te demande de corriger les copies d'examen ;)
Je peux concevoir qu'en maths, avec l'arrivée de nouveautés comme la programmation, on puisse avoir l'impression d'élargir leur culture.

@AugierLe42e @linuxine

@stroibe974 @AugierLe42e @linuxine
Bah même auprès de collègues avec 10, 15 ans voire plus d'expérience c'est pas forcément un discours partagé par tous.
Mais je dis pas que mon point de vue changera jamais hein.

@AugierLe42e
Il ne faut pas confondre ce qui est au programme, comment c'est abordé dans les classes, quels sont les exercices qui en découlent, et surtout, surtout, selon quel barème ça va être évalué ensuite...

C'est ça qui fait toute la différence.

@AugierLe42e je n'en conclus rien tant que je ne sais pas quel pourcentage d'élèves a réussi cet exercice.

@AugierLe42e On ne passe pas l'équivalent du bac un an plus tôt aux USA ?

@AugierLe42e Ca impliquerait qu'ils auraient des connaissances du niveau de la première du lycée français en entrant en fac, et donc qu'ils feraient l'équivalent de notre terminale pendant leur première année de fac.

@apokrif Il me semblait pe souvenir qu'il n'y avait pas d'examen à la sortie du high school 🤔

@AugierLe42e Je parlais des connaissances, pas des modalités de validation (il me semble qu'on délivre des "high school diplomas" et qu'il y a le SAT pour entrer en fac).

Sign in to participate in the conversation
Diaspodon

Diaspodon.fr est une instance majoritairement francophone et généraliste. Aucun contenu du fédiverse n'est filtré par une décision d'administrateur ou de modérateur.