@AugierLe42e
C'est marrant que tu loupes le conditionnel dans ta critique.
« un couple que l'on peut lire comme ». Ça ne dit pas qu'il doit être lu comme ça. Ça ouvre la porte à d'autres interprétations. Et le reste de l'analyse ne fait absolument pas référence à cet aspect du dessin, nul part.
Du coup, ça attrape un élément accessoire du texte pour le disqualifier en entier… sans prendre en compte le reste des critiques.

@AugierLe42e
Tu écris également « Ce groupe social que l’on pourrait qualifier de « libristes » est très loin d’être un groupe homogène »…
Ce que le texte convient lui-même !
« Les deux invectives représentées sont utilisées par des groupes plus ou moins diffus pour désigner l’autre groupe, toujours aussi peu identifié. Ces deux termes m’agacent, car ils me semblent considérer comme groupes homogènes ou organisés des profils divers et souvent sans liens forts. »

@AugierLe42e
Du coup, je suis tout à fait prêt à ce qu'on me donne d'autres interprétation de ce dessin… J'ai été déçu de ne pas trouver d'éléments nouveaux dans ton texte.

@lunar Et pourtant : « Ce dessin mérite d’être interprété autrement. Et notamment comme une représentation (assez fidèle, je pense) de certaines positions très caricaturales qui ont pu être prises au cours des quelques dernières semaines où certaines personnes ont effectivement tenté de réduire le débat à une opposition entre ces deux camps en utilisant les termes utilisés dans le dessin (<< libriste >> et << safiste >>). »

@AugierLe42e
Certes, j'ai bien lu. Mais ça ne me donne pas d'élément concrêt pour appuyer cette représentation. Pourquoi est-ce qu'en regardant cette image, tu comprends ça toi ? Quels sont les éléments graphiques et textuels qui te permettent de le faire ? Dire « il faut l'interpréter ainsi sans doner de justification, ça tient plus de l'injonction que de l'argumentaire ». Tu vois le truc ?

@lunar Je ne dis pas qu'il *faut* l'interpréter ainsi. Je dis que l'interprétation de l'article d'origine est invalide selon moi et que ce dessin peut-être interprété de cette manière.

Par ailleurs, mon interprétation me semble plus sensée au regard des éléments que je donne et de l'attitude de Frama. Pour avoir la véritable interprétation des membres, il faut la demander aux personnes qui ont rédigé l'article.

@AugierLe42e
Ok, si tu es dans une approche autoriste, c'est sûr que ça va être compliqué de se comprendre.

Quand on fait de l'analyse de média, on essaye régulièrement de s'abstraire des auteur·e·s. Parce qu'en général, quand on consomme une œuvre, les auteur·e·s ne sont pas là et qu'on a, le plus généralement, une relation parasociale avec. Du coup, une œuvre porte en elle un message politique en tant que tel et mérite donc d'être analysée par elle-même.

@lunar Quand on veut tuer son chien, on dit qu'il a la rage. Il sera toujours possible de trouver une interprétation tirée par les cheveux dans un discours pour lui faire dire ce qu'il n'a pas dit. Effectivement, je doute qu'on se comprennen si tu es dans cette démarche.

@AugierLe42e
J"ai bien compris que tu disqualifiais l'intégralité de la critique parce que tu considères la description de l'image comme malhonnête et donc que ça disqualifiais tout le reste de l'article pour toi…
Sauf que j'ai beau y retourner, l'élément qui est pour toi disqualifiant dans la description de l'image ne me semble pas être utilisé dans l'analyse elle-même.

@lunar Nan, je ne disqualifie pas l'intégralité de la critique. J'adopte une démarche scientifique. À savoir : c'est aux personnes qui affirment qu'un problème existe de prouver que ce problème existe. Parce qu'il est impossible de prouver que quelque-chose n'existe pas.

Il y a eu des débats sur la question. J'ai accédé à une partie des argumentaires, pas à tout. En particulier, ce billet est une partie de cet argumentaire auquel j'ai eu accès.

@lunar Je prends donc cet argumentaire comme il vient. En particulier, pour prouver qu'un problème avec cette image existe, ce texte suit une chaîne argumentative où chaque élément repose sur le précédent. Donc si un argument vital de la chaîne s'effondre, tout l'argumentaire est invalide. Et le plus sage est de revenir à la position rationnelle par défaut, à savoir : en l'absence de nouveau éléments, rien ne montre que cette image pose problème.

@lunar Or il se trouve que ce texte pose d'énormes problèmes argumentatifs que j'ai tenté de détailler dans mon propre billet. Donc, je reviens à la position rationnelle par défaut, à savoir : en l'absence de nouveau éléments, rien ne montre que cette image pose problème.

Vraiment, je vois pas comment l'expliquer mieux 😕

@AugierLe42e
Si je prend le texte, que je change
« deux autres personnages que l’on peut lire comme un couple hétérosexuel (par leur coiffure et le cœur au-dessus) » par
« deux autres personnages que l'on peut lire comme un couple (par le cœur au-dessus) » le reste du texte ne fonctionne toujours pas pour toi ?

@lunar Non, car ça ne prouve rien ! Je vois pas le rapport avec le fait que ces deux personnages forment un couple ! D'ailleurs, ces deux personnages auraient été les mêmes que dans la première case, se serait-iels serré la main au lieu de se faire un câlin avec un cœur, les choses eusses-t-elles changé ? 🤔

@AugierLe42e
On est sur une interprétation. C'est bizarre de chercher une preuve. Il y a autant d'interprétation d'une œuvre que d'êtres humains. On aborde chaque œuvre avec nos référentiels et donc les significations qu'ils ont pour nous. On vit dans une culture où dessiner un cœur au-dessus de personnages indique en général l'amour. Ça peut indiquer autre chose, mais on peut trouver suffisamment d'exemple dans la bande dessinée pour nous indiquer que c'est un référentiel partagé.

@lunar Bah oui mais sur cette interprétation repose une affirmation qui doit être prouvée et qui est : cette image pose un problème.

Et c'est pas qu'un petit soucis sémantique ! Parce que cette affirmation qui nécessiterait d'être prouvée, elle a servi de base à une campagne de harcèlement enver les membres de Framasoft ! Lis l'article de Maïwann que j'ai sourcé, par exemple, pour constater les effets de cette campagne !

C'est pas anodin ! Y'a de êtres humains, derrière ! 😟

@AugierLe42e Je pense pas qu'il y aura quoi que ce soit de prouvé là-dedans. Cette image pose un problème, point, ça n'a pas à être prouvé. Moi, cette image m'a vraiment gênée quand je l'ai vue, je suis pas la seule, hors de toute réaction ou de tous les commentaires et contre-commentaires qui ont pu en être faits. Et quand bien même il y aurait une «preuve» que cette image est problématique, ça ne constituerait pas une justification pour une campagne de harcèlement. @lunar

@alice Tu peux pas dire « cette image pose problème, point, acceptez ça sans discuter ». Faut quand-même un minimum expliquer en quoi elle pose problème. Comprends : je ne nie pas ce que tu ressens. Mais ça ne doit pas donner lieu à un arrêt dogmatique de toute discussion. Les personne qui ne sont pas d'accord ont le droit de remettre en question ton explication. C'est un peu l'essence même de la politique, donc de la vie en société 😕

Follow

@alice Par ailleurs, il y a deux affirmations possibles :
1. l'image te pose problème à toi, personnellement, pour des raisons qui te sont propres et que tu as le droit de ne pas exposer, ok, très bien,
2. l'image pose un problème parce qu'elle participe à l'oppression systémique d'un groupe sociale.

Et cette deuxième affirmation, si, nécessite des preuves.

@AugierLe42e Bon, je t'aurais bien répondu mais j'en étais à 2000 caractères et tu me coupes l'herbe sous le pied en trivialisant les arguments que j'allais t'exposer, donc puisque tu as tout compris et que tu as fait le tour de la question, je pense que tu n'as pas besoin de mes réponses. Merci à toi.
Sign in to participate in the conversation
Diaspodon

Diaspodon.fr est une instance majoritairement francophone et généraliste. Aucun contenu du fédiverse n'est filtré par une décision d'administrateur ou de modérateur.