Follow

Quand le patron d'une entreprise du CAC40 est envoyé en prison, ce n'est pas la justice qui fait son travail, c'est un « acharnement judiciaire ». Par contre, les centaines de gilets jaunes mutilés en quelques mois, c'est un gouvernement qui maintient l'ordre avec, sporadiquement, quelques bavures...

Sign in to participate in the conversation
Diaspodon

Instance majoritairement francophone. Nous ne régulons la fédération. Aucun contenu du fédiverse n'est filtré par une décision d'administrateur ou de modérateur.