Follow

« Questions directes » sur France 2, ou comment saboter le débat public

> Récit et analyse de sa participation à un débat télévisé par la sociologue Monique Pinçon-Charlot.
acrimed.org/Questions-directes

Ça étonne encore quelqu'un ? Bourdieu l'expliquait déjà à propos de son passage à Arrêt sur image en 95... 😒

@AugierLe42e
En fait tout le monde s'en fout, c'est surtout ça...

@Sue Nan, je dirais pas ça du tout. D'ailleurs, je suis étonné qu'en tant que psy, tu tiennes des propos aussi lapidaires. Dire ça, c'est invisibiliser les structures sociales profondément puissantes qui les déterminent. Le truc, c'est que :

1. Bourdieu, c'est pas très accessible,
2. Bourdieu, c'est pas très médiatique,
3. faut être honnête, être politisé, c'est plutôt un loisir de personne aisée.

@Sue Le prolétaire, aliéné par sa journée de travail, qui rentre chez lui après 1h30 de train n'a pas les neurones pour faire des recherches, se farcir des conférences d'économistes hétérodoxes, d'en savoir plus sur les classes sociales, le structuralisme, etc. Donc il prend ce qui est à portée de main. Et c'est malheureux, mais ce qui est à portée de main, c'est CNews et TF1...

@Sue Les féministes ont un métaphore sur la question : la pilule de Matrix. Tant que tu n'as pas pris la pilule, tu n'as pas conscience d'être déterminé par des structures et d'en être un agent actif. Il est alors facile d'oublier, lorsque les « experts » martèlent en permanence et de manière unanime la vulgate néoliberale, qu'il s'agit d'un idéologie, que la question est politique et que d'autres voies existent. Et ce qui est à la base un choix de société en devient un état de nature...

@AugierLe42e
En tant que psy, t'es sérieux ??? Je ne savais pas que ça me donnait des obligations sur mes commentaires du matin sur Mastodon.
Je connais très bien le travail de ce couple, qui est plus que respectable.
Bref, ce que je voulais dire, et je n'ai pas assez précise, c'est que les sociétés de production et les téléspectateurs se foutent du travail des vrais sociologues. Et je trouve ça triste.

@Sue Ah ! Je croyais que tu parlais des téléspectateurs 😅

@Sue @AugierLe42e Je n'ai pas vu cette émission, mais l'article est suffisant pour voir la qualité de celle ci.
Les Pinçon-Charlots ont été régulièrement invité sur France Inter et à chaque fois leurs analyses et les débats étaient vraiment intéressant, mais la différence c'est que sur cette radio les animateurs cherchent à avoir un équilibre dans les invités (quand c'est possible).

@marnic
Leurs documentaires sur YouTube sont magiques, je les regarde parfois juste pour le plaisir.
@AugierLe42e

@AugierLe42e Sauf que Pinçon Charlot est très contente de ses expériences chez ASI ou on l'y voit régulièrement.

Et les deux dispositifs sont très difficilement comparable.

Le fait d'être un grand scientifique n’empêche pas d'être de mauvaise foi, et Bourdieu etait quand même un sacré Mandarin qui à fait et défait des carrières.
(ce qui ne remet pas en cause ses travaux.)

@webshinra Tu l'as vue, l'émission à laquelle il a participé ? Avec un Cavada insupportable à le couper sans arrêt et l'animateur qui fait rien ou presque pour protéger sa parole ? Tu as lu le bouquin qu'il a écrit suite à cette expérience et qui décrit avec une étrange précision ce qui se déroule dans ces émissions politiques aujourd'hui ? 🤔
Bourdieu était peut-être un mandarin, mais son analyse très fine reste d'une rare pertinence presque 20 ans après sa mort.

@AugierLe42e J'ai vu l'émission en question, en effet.

Je n'ai pas lu le livre en question cependant .

Par contre, ça n'est clairement pas comparable avec le traquenard décrit par l'article ci-dessus.

De plus, je constate que la quasi absence de contre-discours par des gens compétents (qui refusent d'y aller, en partie à cause de cette analyse) laisse toute la place à la bouillie de l'idéologie dominante.

Et je ne suis pas sur (du tout) que ça soit mieux.

@webshinra En effet. Mais faut comparer ce qui est comparable. Monique Pinçon-Charlot, elle a du bagou et le verbe haut. Elle survit mieux au traquenard qu'on lui a tendu. Bourdieu, c'était quelqu'un qui semblait plutôt avoir du mal à s'imposer dans un conversation. D'où le fait qu'il ai mal vécu un simple face-à-face avec Cavada à l'époque. Ça n'enlève rien à son analyse sur la télé qui reste d'une rare pertinence (et dont MPC se sert d'ailleurs dans son article).

Sign in to participate in the conversation
Diaspodon

Instance majoritairement francophone. Nous ne régulons la fédération. Aucun contenu du fédiverse n'est filtré par une décision d'administrateur ou de modérateur.